TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Les leçons de Star Trek

Note : cet article est une traduction de l’article Lessons from Star Trek de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Visions de science-fictionUn des meilleurs exemples d’accomplissement du potentiel humain peut en fait être trouvé dans l’univers de Star Trek créé par Gene Roddenberry. Roddenberry était plus qu’un simple producteur télé ─ c’était un futuriste qui faisait des discours à la NASA, à la Smithsonian Institution (une institution de recherche scientifique, N.d.T.), et à de nombreuses universités. Sa vision a commencé à prendre racine dans la série d’origine mais est devenue bien plus mature dans Star Trek : La Nouvelle Génération. Après la mort de Roddenberry en 1991, les autres séries et films ont dérivé de sa vision originale. Donc mes commentaires vont se concentrer sur la série Nouvelle Génération, diffusée à l’origine entre 1987 et 1994.

Au cas où cela ne serait pas déjà évident, je suis un Trekkie, un fan de Star Trek. Mais ce que j’aimais le plus dans cette série ce n’était pas la technologie ou les extraterrestres mais plutôt la vision du futur de l’humanité que Roddenberry a développé. Malgré les éléments fictionnels, c’est en fait un modèle de pensée incontestable quant à l’endroit où la poursuite du développement personnel pourrait nous emmener.

Pensons à la vision du futur des êtres humains que Roddenberry a créée, en particulier la façon dont ses personnages se comportent et la structure sociale dans laquelle ils vivent.

Vertu

D’abord, tous les personnages principaux (par exemple l’équipage de l’Enterprise) se comportent vertueusement. Ils semblent être guidés par une sorte de compas moral. Ils sont braves, honnêtes, honorables, justes, et ils savent faire le sacrifice d’eux-mêmes. Ils ne basent pas leurs valeurs sur la religion, et il ne semble pas y avoir de croyance générale de puissance supérieure. Leurs valeurs sont très humanistes envers la nature et sont partie intégrante de leur haut degré de société. Chaque personnage a ses failles morales ici ou là, mais il s’auto-corrige rapidement.

Les trois vertus principales sont clairement représentées dans les personnages de la série : la Vérité (Data), l’Amour (Troi) et le Courage (Worf). Beaucoup des intrigues tournent autour de l’interaction de ces vertus. Par exemple, « Le premier devoir » et « Le culte du héros » sont des épisodes traitant du courage de faire face à la vérité. « Leçons de musique » est un épisode sur le courage de l’amour. « Paria » est un mélange de conflits entre la vérité, l’amour et le courage. Alors que quelques épisodes sont principalement destinés à être amusants, il y en a beaucoup qui explorent les conflits éthiques entre ces vertus.

Riker en tant que second a toutes les vertus de la vérité, de l’amour et du courage dans son personnage, mais elles sont plus équilibrées en Picard, qui sert de modèle ultime du comportement humain dans cette série ─ le capitaine que tout le monde respecte et admire. De tous les personnages de la série, Picard est l’exemple de comportement vertueux le plus constant.

Vous avez aussi toutes sortes de races extraterrestres qui représentent ces vertus : vérité/logique (les vulcains), amour/empathie (les bétazoïdes), courage/honneur (les klingons).

Ces vertus étaient également présentes dans les personnages de la série d’origine : vérité (Spock), amour/passion (McCoy), et courage (Kirk).

Si vous pensez aux autres monde fictionnels que vous aimez, vous trouverez souvent des personnages forts représentant des aspects de la vérité, de l’amour, et du courage.

But

Chaque personnage est clair quant au but de sa vie. Chacun évolue au sein d’une interaction entre passion, savoir-faire, besoin, et but. Ils ne travaillent pas pour l’argent mais plutôt pour un accomplissement personnel. Il y a un modèle économique abordé en arrière-plan, mais c’est virtuellement hors-sujet parce que l’accumulation de possessions matérielles n’est pas très valorisée ou respectée. Le statut social n’est pas déterminé par la richesse mais par l’accomplissement et le mérite.

Il y a un but global d’exploration, que tous les personnages aident à accomplir. Ils travaillent constamment sur des objectifs qui dérivent de ce but, et ils ont souvent des délais très courts.

La technologie s’occupe de toutes les tâches fastidieuses, ce qui donne aux personnages la liberté de poursuivre leur but sans tellement se soucier du fait de répondre à leurs besoins fondamentaux. Les gens travaillent parce qu’ils le veulent, pas parce qu’ils en ont besoin. Les personnages ont la liberté d’être fainéants et de ne rien faire dans ce monde s’ils le veulent, mais ils choisissent de contribuer.

La technologie actuelle ne permet pas encore ce niveau de liberté, mais j’ai été capable de relativement m’en approcher dans ma propre vie en me servant de la technologie comme d’un levier pour générer un revenu passif via des entreprises sur internet, donc je peux dévouer le plus clair de mon temps à l’accomplissement de mon but plutôt que de répondre à mes besoins de base. Ce n’était pas un accident. Un de mes objectifs à long-terme a été de réduire l’importance de l’argent dans ma vie. Je pense qu’étant donné que la technologie évolue et que le niveau de compétence nécessaire chute, il sera plus facile pour les autres de le faire aussi. Je sais que la partie « besoin » de l’équation est primordiale pour beaucoup de gens, mais si vous pouvez réussir à semi-automatiser la satisfaction de vos besoins, cela libèrera un temps incroyable pour vos poursuites de niveau supérieur. Travailler simplement pour gagner de l’argent afin de répondre à vos besoins n’est sûrement pas la chose la plus intéressante que vous pouvez faire de votre vie aujourd’hui.

Une question que vous pouvez vous poser est celle-ci : si vous viviez dans l’univers de Star Trek, que feriez-vous de votre vie ? Ma réponse serait que je ferais la même chose que je fais actuellement ─ m’efforcer d’évoluer et d’aider les autres à évoluer ─ seulement mes méthodes pour le faire seraient altérées par les conditions environnementales et technologiques. Que feriez-vous si l’argent ne valait rien et que tous vos besoins étaient complètement satisfaits ?

Compétence

Les personnages de Star Trek sont extrêmement compétents, bien éduqués, et hautement qualifiés. Chacun s’est développé dans différents domaines, mais ils ont tous un domaine d’expertise dans lequel ils sont particulièrement efficaces. Chacun semble presque parfaitement adapté à ses devoirs particuliers. Ils ont développé leurs forces et travaillé à minimiser leurs faiblesses.

Les personnages atteignent leur rang social principalement grâce à leur niveau de compétence (qui contribue à leur rang). Il n’y a pas de sexisme ou de racisme, mais il n’y a rien non plus qui ressemble à de la discrimination ou de l’anti-discrimination. Le mérite est ce qui importe le plus. La crème atteint le sommet.

La société est structurée de sorte que l’on s’attende à l’accomplissement. Mettez une personne très entreprenante dans cet univers, et il recevra des encouragements et du soutien plutôt que de la résistance, de la paperasserie, et de la bureaucratie.

Autodiscipline

Les personnages ont une grande autodiscipline et sont mûrs émotionnellement. Ils sont en contrôle d’eux-mêmes. La nourriture en abondance et l’amusement sont disponibles via les réplicateurs, mais personne ne fait d’excès. Vous ne verriez pas un personnage dans la série qui aurait des problèmes avec le fait de trop dormir, à moins bien sûr qu’une influence extraterrestre ne soit en cause (par exemple « Schismes »).

Les personnages sont même disciplinés dans leurs pensées au point qu’ils peuvent se sentir à l’aise avec les êtres télépathes/empathiques qui peuvent lire leur esprit. Leur personnalité publique et privée sont cohérentes. Ils n’ont quasiment rien à cacher.

Maturité

Les personnages sont mûrs et responsables. Ils font leur travail sans se plaindre. Ils assument à 100% la responsabilité de leur vie et ne blâment pas les autres pour leur situation. Ils sont passionnés par ce qu’ils font, mais c’est une passion calme, mûre, pas une passion juvénile inconséquente.

Travailler dur

Les personnages sont productifs et travaillent dur. Ils ne se poussent pas jusqu’au point de rupture, mais ils sont loin d’être fainéants. Ils utilisent les ressources technologiques pour terminer leur travail efficacement, mais ils dirigent ces ressources vers de l’action concrète plutôt qu’en sur-intellectualisant afin d’éviter de travailler.

Respect mutuel

Dans leur travail, les personnages interagissent au sein d’une structure formelle, mais en-dehors de leur travail ils sont familiers. En tous temps ils se traitent les uns les autres avec un respect mutuel. Si un personnage commence à s’autodétruire, les autres interviennent pour aider à restaurer son équilibre et son intégrité ─ ils veillent les uns sur les autres. La confiance et la loyauté sont importantes. C’est fondamentalement l’inverse de la façon dont les personnages se comporteraient dans un soap opéra.

Centrés sur les principes

Les personnages placent leur plus grande confiance dans leurs principes individuels. Ils respectent les lois et les coutumes des autres sociétés aussi bien qu’eux les leurs, mais en cas de conflit, ils violeront les lois pour respecter leurs principes, même quand des conséquences personnelles sérieuses sont à craindre. Ils ne suivent pas les lois ou les ordres aveuglément ─ ils pensent par eux-mêmes et font ce qu’ils pensent être le mieux. Ils suivront même leurs principes dans la tombe si nécessaire.

Intelligence

Quelles que soient les circonstances dans lesquelles ils se trouvent, le comportement des personnages est généralement raisonnable et intelligent. Ils tendent à suivre une approche systématique pour résoudre des problèmes : rassembler des données, émettre des hypothèses, tester ces hypothèses. Ils sont intrépides mais pas stupides. Ils ont à la fois une intelligence intellectuelle et émotionnelle.

Évolution

Les personnages sont fortement attirés par leur évolution. Ils travaillent continuellement au développement de leurs compétences, et ils ont beaucoup d’intérêts créatifs auxquels ils consacrent leur temps libre (art, musique, théâtre, poésie, etc.). Ils participent à des conférences, tiennent des journaux intimes, et discutent de leurs défis personnels entre eux pour solliciter réactions et conseils. Ils sont des mentors les uns pour les autres.

La valeur de l’évolution est souvent montrée par l’interaction avec des personnages plus faibles. Prenez un personnage qui ressemble davantage à un humain normal vivant aujourd’hui, comme le Lieutenant Barclay ─ il est timide, incompétent, et paresseux. Alors il reçoit des conseils afin de l’aider à apprendre rapidement, et au fur et à mesure que la série progresse, son personnage commence en fait par devenir plus mûr en intégrant de plus en plus ce contexte social. L’évolution est une chose à laquelle s’attendre.

Même un caractère androïde (Data) aspire à être humain, pas pour être l’humain typique actuel mais plutôt pour adopter les meilleures qualités de l’humanité qu’expriment les autres personnages.

Conscience de soi

Les personnages ont une haute conscience d’eux-mêmes. Ils sont ouverts d’esprit et deviennent souvent conscient de leur propre manque d’objectivité dans certaines circonstances. Ils sont conscient de leurs propres faiblesses, mais dans des situations d’adversité ils travaillent à partir de leurs forces et font de leur mieux. Les épisodes suivant ce principe du poisson hors de l’eau, comme « Désastre » ou « Souvenez-vous de moi », aident à dépeindre ces qualités.

Ordre

Tout le monde garde ses quartiers nets et rangés. Il n’y a pas de désordre. Tout est bien organisé.

Pas de marketing

Il n’y a pas de marketing dans l’univers de Star Trek… pas de logos de sponsors emblasonnés sur l’Enterprise. Les gens sélectionnent et utilisent les objets et la technologie en raison de leur utilité véritable, pas en raison de techniques de vente sournoises. De toute façon les personnages de la série sont trop intelligents pour succomber aux astuces du marketing, donc le genre de marketing actuel n’aurait en fait que peu de chances de fonctionner avec de telles personnes.

Et nous alors ?

Pour moi, c’est un modèle raisonnable de la façon dont les êtres humains mûrs devraient se comporter et interagir les uns avec les autres. Bien évidemment c’est un univers fictionnel, mais en mettant de côté les éléments fictionnels et la technologie imaginée, les aspects humains sont très réels. Cela peut être extrêmement inhabituel de nos jours, mais il n’est certainement pas impossible que des individus se comportent de cette manière.

Je crois que ce qui nous retient plus que toute autre chose est notre conditionnement social. Nous sommes nés dans des sociétés qui installent en nous de nombreuses valeurs, des valeurs que la plupart des gens ne prennent jamais le temps de mettre consciemment au défi.

La solution est d’élever notre conscience et de commencer à agir plus consciemment. Cela nécessite de l’introspection, d’utiliser notre propre conscience pour examiner ce que nous avons actuellement en tête. Nous devons forcer nos croyances subconscientes et nos présomptions à remonter à la surface, les mettre au défi, et décider consciemment si nous souhaitons les garder ou les remplacer.

Sous certains aspects, l’univers de Star Trek me rappelle la vision du monde qu’Ayn Rand a créée dans son livre La Grève (ou la Révolte d’Atlas). Cependant, ses personnages étaient fondamentalement motivés par l’égoïsme, ce que Rand considérait comme une vertu en soi. Les personnages de Star Trek semblent être motivés par une contribution significative. La race extraterrestre la plus égoïste (les Ferengi) sont regardés de haut par les personnages principaux, peut-être comme commentaire à la façon dont les humains se comportent largement aujourd’hui.

Il serait intéressant de bâtir un microcosme de ce type d’univers aujourd’hui, si nous pouvions trouver assez de gens qui parviendraient à ce degré de victoire personnelle et oseraient tenter de le transformer en une victoire publique plus importante.

 

Crédits photo : moonriver59

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *