Posez vos questions – Comment résoudre les conflits mondiaux / Comment aider les gens bornés

Note : cet article est une traduction des articles Ask Steve – Helping Stubborn People et Ask Steve – How to Resolve Global Conflicts de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Conflit et obstinationComment pouvons-nous résoudre le conflit au Moyen-Orient entre Israel et la Palestine ? Et plus généralement, comme pouvons-nous mettre fin à la violence dans le monde et créer une paix durable ?

Aux niveaux de conscience les plus bas, la violence est en fait la réponse correcte à certaines conditions. C’est un moyen d’assurer son contrôle, ce qui sert à réduire temporairement les sentiments de peur et d’insécurité. À ces niveaux également, la lutte contre la violence est la réponse correcte à la violence. Aussi étrange que cela puisse paraître, la violence peut élever votre niveau de conscience de la peur à la colère. Cela peut même vous amener jusqu’à la fierté si votre camp est victorieux dans le conflit. Par conséquent, aussi longtemps qu’il y aura des êtres humains à ces niveaux inférieurs, il y aura toujours de la violence. Les gens qui commettent des actes violents ne sont pas stupides. Ils sont simplement à un niveau de conscience dans lequel la violence fait sens.

Il y a un bon nombre de gens sur Terre aujourd’hui qui raisonnent à des niveaux de peur et de colère. Aussi longtemps que cette situation continue, nous aurons de la violence dans le monde. La violence est une conséquence naturelle de ces niveaux de conscience. Le seul vrai remède contre la violence est d’aider ces gens à élever leur conscience, au moins aux niveaux du courage et de la neutralité.

En élevant votre conscience et en relâchant votre peur, le désir de violence se dissipe, puis finit par disparaître. Si vous n’aviez aucune peur et vous sentiez inconditionnellement en sécurité, vous n’auriez aucun besoin de recourir à la violence. La violence est un moyen d’assurer votre contrôle pour vous sentir plus en sécurité, mais si vous êtes déjà inconditionnellement en sécurité quoi qu’il arrive, alors la violence devient inutile. Cela cesse d’être la réponse correcte à toute situation.

La seule solution pratique et durable à la violence globale est que nous devons élever le niveau de conscience global. Ce n’est que lorsque cela arrivera que la violence cessera de faire partie de l’expérience humaine. Jusqu’à ce que cela arrive, la violence sera toujours parmi nous.

Une stratégie totalement inefficace est de répondre à la violence par plus de résistance. Condamner verbalement les attaques est inutile, tout comme le fait de riposter. Tout ce que cela fait est de perpétuer le niveau de conscience qui a engendré la violence à l’origine. Pourtant c’est ce que continuent à faire les dirigeants mondiaux. Cela ne fonctionnera jamais parce que c’est une stratégie intrinsèquement défectueuse. Cela a bien plus de chances de générer l’effet inverse et de perpétrer indéfiniment la violence. De même, la frustration qui en résulte va probablement pousser les gens concernés à abaisser encore plus leur conscience, jusqu’aux niveaux de honte, de culpabilité, d’apathie, et de chagrin. Tout ce que cela fera est de retarder la violence, qui sera destinée à exploser à nouveau plus tard. C’est ce que nous voyons se produire dans les pays du Moyen-Orient actuellement. Le processus de paix est d’entrée voué à l’échec. Le processus lui-même existe à un niveau de conscience trop faible pour être efficace. Et c’est parce que les gens concernés ne sont pas encore suffisamment conscients pour que cela fonctionne. Leur approche actuelle est efficace pour garantir l’échec.

La stratégie la plus viable à long-terme est en fait le pardon. Dans des niveaux de conscience plus faibles, cette stratégie semblera simplement idiote. Pardonner une attaque ? Pas question ! C’est dingue ! C’est pour ça que ce n’est pas appliqué. Cependant, dans des niveaux de conscience plus élevés (amour inconditionnel  et au-delà), il devient clair que le pardon inconditionnel est la seule chose qui peut fonctionner, et la sagesse de cette approche devient évidente. Cependant, cette solution ne peut pas être appliquée en masse tant que suffisamment de personnes-clés n’atteindront pas le niveau de l’amour inconditionnel, servant ainsi à contrebalancer ceux qui restent dans un état de peur.

Obtenir aujourd’hui la paix dans le Moyen-Orient nécessiterait une équipe de faiseurs de paix hautement conscients. Je pense que les gens de cette équipe auraient besoin d’être eux-mêmes au moins au niveau de la paix, mais je suspecte même que cela ne serait pas suffisant actuellement et qu’une véritable illumination serait nécessaire (pour au moins un des membres de l’équipe). Leur objectif serait d’élever la conscience des dirigeants concernés, et ces dirigeants à leur tour pourraient aider à élever la conscience de leur propre peuple. Les dirigeants devraient cesser de prêcher la condamnation et la violence, et à la place enseigner le pardon et l’amour inconditionnel. Cela prendrait énormément de temps et d’efforts, mais cela finirait par fonctionner.

Je ne pense pas que cette solution soit praticable aujourd’hui, mais nous finirons par y arriver. C’est un merveilleux moment pour être en vie parce que de plus en plus de gens sont éveillés à niveaux de conscience supérieurs, en particulier les niveaux de l’amour inconditionnel et plus, où la violence est transcendée.

La meilleure chose que vous puissiez faire en tant qu’individu pour diminuer la violence dans le monde est d’élever votre propre niveau de conscience. En vous éloignant de la peur pour vous approcher de l’amour inconditionnel, vous réduisez puis éliminez vos propres tendances à la violence. Vous cessez d’être en compétition et commencez à coopérer. Vous passez du manque à l’abondance. Vous cessez de vous inquiéter et commencez à contribuer.

Plus vous devenez conscient, plus vous contrebalancez de gens aux niveaux inférieurs, et plus fort vous brillez, comme un phare pour les autres, et plus vous les inspirez à devenir également plus conscients. Une fois que suffisamment de gens auront fait ce changement, le reste du monde suivra, et la violence cessera d’exister parmi nous.

Cela va prendre du temps, mais il y a beaucoup de gens qui travaillent déjà consciemment dans ce but.

Comment gérez-vous une situation dans laquelle vous faites de votre mieux pour aider quelqu’un, mais que cette personne refuse d’appliquer votre solution même s’il est quasiment sûr que cela va fonctionner ? Que faites-vous quand vous amenez votre cheval boire, mais qu’il refuse obstinément de boire, même à son propre détriment ?

Quand vous emmenez un cheval boire et qu’il refuse de boire, caressez l’animal assoiffé avec compassion pendant que vous profitez personnellement de l’eau.

Dans le même temps, notez que vous aussi vous tenez debout à côté d’une source d’eau dans laquelle vous refusez de boire, même si ceux autour de vous ne comprennent pas pourquoi vous hésitez.

Vous trouverez souvent qu’une fois que vous commencez à boire à la source que vous négligiez, le cheval que vous avez désespérément tenté d’aider commencera à boire lui aussi.

 Crédits photo : © insima – Fotolia.com

Un commentaire

  • muracciole dit :

    bonjour , je suis pleinement daccord avec votre article . savez vous qu il y a un rassemblement mondial de méditation pour la paix une fois l an ? a une occasion je ne l ai appris qu aprés et pourtant j avait ressenti des ondes de paix au moment ou tous ces gens ont agi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *