TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Le courage est un sésame

Note : cet article est une traduction de l’article Courage is the Gateway de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CourageDans son livre Pouvoir contre Force : Les Déterminants cachés du Comportement humain, le Docteur David Hawkins établit une hiérarchie des états émotionnels humains, en partant de la honte et de la culpabilité en bas, jusqu’à la paix et l’illumination tout en haut.

Hawkins avance que les états émotionnels inférieurs nous affaiblissent, tandis que les plus élevés nous renforcent. Et la frontière entre force et faiblesse est l’état de courage, qui est le premier état positif. Le courage sépare les énergies les plus basses de la force, où nous sentons que nous combattons la vie, des énergies les plus hautes du pouvoir, où nous sentons que nous coopérons avec la vie. Comme Hawkins l’écrit :

[Le Courage] est la zone de l’exploration, de l’accomplissement, de la force d’âme, et de la détermination. Aux niveaux inférieurs, le monde est vu comme sans espoir, triste, terrifiant, ou frustrant ; mais au niveau du Courage, la vie est vue comme excitante, stimulante, comme un défi. […] Les obstacles qui terrassent les gens dont la conscience est [basse] […] agissent comme des stimulants pour ceux qui ont évolué dans le premier niveau de vrai pouvoir. […] C’est là que commence la productivité.

Le courage est la frontière entre la faiblesse et la force de caractère. Si vous voulez dépasser cette situation dans laquelle la peur et l’anxiété régissent votre vie, vous devez finir par embrasser l’énergie du courage. Même si ce n’est certainement pas le plus haut niveau de votre évolution, c’est le premier échelon de votre ascension vers des états supérieurs persistants comme la raison, l’amour, la joie, et la paix. À ce niveau vous voyez le danger et le risque, reconnaissons-le, mais vous passez quand même à l’action malgré cela. Cela a pour effet de réduire la présence de la peur dans votre vie, de sorte que vous pouvez évoluer vers des niveaux supérieurs dans lesquels vos besoins sont plus facilement remplis et la peur devient simplement inutile. Vous réalisez que rien à l’extérieur ne fait peur en dehors de l’importance que vous lui accordez, et vous apprenez à arrêter de générer de la peur intérieurement. Le courage est un sésame dans le sens où vous devez d’abord apprendre à affronter vos peurs, même quand elles vous sembleront réelles. Aussi longtemps que vous les évitez, vous continuez à vous affaiblir. Mais affrontez-les et elles disparaîtront.

 

Crédits photo : dipego

Recherches utilisées pour trouver cet article :

le courage

One Trackback

  • By Les niveaux de conscience on 6 juin 2013 at 17 h 03 min

    […] ─ Le premier niveau de vraie force. J’ai déjà écrit un article sur ce niveau : Le courage est un sésame. C’est là que vous commencez à voir la vie comme une stimulation et un défi plutôt que comme […]

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *