Faire partie des gens qui réussissent

gens qui réussissentVous devenez une personne performante lorsque vous atteignez les objectifs que vous vous fixez. Si vous réalisez vos projets, vous êtes une personne performante, un gagnant ! Si vous vous fixez des objectifs sans les atteindre, alors vous n’êtes pas une personne performante.

C’est une façon simple et binaire de décrire la réussite. Accomplir signifie réaliser, atteindre ou exécuter. Ce que vous choisissez de réaliser, d’atteindre ou d’accomplir dépend de vous.

La différence entre une personne performante et une autre qui ne l’est pas réside notamment dans l’attention. Ceux qui ne réussissent pas accordent peu d’attention à leurs objectifs, pour ceux d’entre eux qui se donnent la peine d’en fixer. Les gens qui réussissent (les personnes performantes) accordent suffisamment d’attention à leurs objectifs afin de les réaliser, de les atteindre ou de les accomplir.

Les autres réalisent, atteignent et accomplissent des choses différentes du but qu’ils se sont fixé. Très souvent, ils réalisent, atteignent et accomplissent les objectifs d’une autre personne, sans se les approprier consciemment.

Pour réussir, pour devenir une personne performante, vous devez accorder suffisamment d’attention à vos objectifs pour les réaliser, les atteindre ou les accomplir. Cela signifie que vous devez détourner une grande partie de votre attention des activités qui ne mènent pas directement à l’atteinte de vos objectifs.

Au cours d’une semaine, où va votre attention ? Si vous n’êtes pas constamment obnubilé par vos objectifs, alors qu’est-ce qui vous obsède ?

Qu’est-ce que vous faites normalement passer avant vos objectifs ?

Parvenez-vous à regarder la télé ou des films ?

Répondez-vous aux courriels et autres messages ? Passez-vous du temps sur les réseaux sociaux ?

Répondez-vous aux obligations sociales que vous imposent votre famille, vos amis et vos collègues de travail ?

Au cours d’une semaine ordinaire, que parvenez-vous à réaliser, à atteindre ou à accomplir concrètement ? Faites-vous des progrès par rapport à vos objectifs en leur accordant plusieurs heures d’attention, ou est-ce que vous portez votre attention sur d’autres choses ?

Les gens qui réussissent acceptent le fait que, pour atteindre leurs objectifs, ils doivent se désintéresser des activités qui ne se rapportent pas à leurs objectifs. Ils reconnaissent également que ces intérêts contradictoires peuvent résistés contre le fait d’être relégués au second plan. La compagnie du câble peut essayer de vous dissuader de vous désabonner. Starbucks peut vous envoyer un courriel de rappel si vous passez un bon moment sans vous présenter dans ses établissements. Votre mère pourrait vous harceler à propos d’une chose insignifiante. Les gens qui réussissent apprennent à refouler ces invitations qui volent leur attention. Ils continuent de se concentrer sur leurs objectifs.

Vous devez surtout faire attention quant aux nouvelles invitations et opportunités qui se présentent pendant que vous travaillez sur vos objectifs. Ces distractions déguisées peuvent facilement vous écarter du but que vous vous êtes fixé. Si une opportunité s’aligne parfaitement avec vos objectifs, c’est merveilleux…. profitez-en pleinement. Par contre, si elle semble détournée de vos objectifs actuels, continuez votre chemin et dites non à la distraction. En règle générale, il est sage d’être moins opportuniste, afin que vous soyez plus conscient de vos capacités de création. Vous réaliserez souvent des progrès plus rapides en créant vos propres opportunités au lieu de poursuivre les opportunités aléatoires que les autres vous offrent.

Le manque d’attention

L’attention est une ressource limitée. La capacité de diriger consciemment votre attention avec une énergie positive et une bonne concentration est encore plus limitée que le temps dont vous disposez chaque jour.

Au cours d’une semaine, il peut y avoir de nombreux centres d’intérêt qui se livrent bataille afin d’attirer votre attention : vos amis, vos proches, vos collègues de travail, de parfaits inconnus, des entreprises, des organisations, des agences gouvernementales, des médias, etc. Et de nos jours, il existe différents moyens de vous atteindre.

En vous-même plusieurs batailles ont également lieu entre vos besoins physiologiques, vos besoins émotionnels, vos envies, vos habitudes, etc. Vous avez besoin de manger, de dormir, d’éliminer les déchets, de prendre un bain, etc. Ces activités nécessitent également un certain degré d’attention.

Quelque part parmi ces intérêts en jeu, il y a une autre voix qui cherche à attirer votre attention. C’est votre nature orientée vers un but, votre plus grande intelligence, votre désir de vivre une vie pleine de sens et d’objectifs. Cette partie de vous a soif de réussite, et rien d’autre ne la satisfera. Elle veut que vous fixiez vos propres objectifs et que vous les réalisiez, les atteigniez et les accomplissez.

Quelle part d’attention accordez-vous à la partie de vous orientée vers la réussite ?

Si vous privez cette partie de vous-même d’attention, elle vous punira avec une faible motivation, une faible estime de soi et un manque général de ressources. Cependant, si vous lui accordez l’attention dont elle a besoin, vous serez récompensé avec beaucoup d’énergie, de dynamisme, de passion, d’abondance. Elle vous accordera également un sens des responsabilités et de contribution.

Diriger votre attention

Fort heureusement, vous avez le pouvoir de diriger consciemment votre attention. Vous pouvez la laisser errer sans but précis. Vous pouvez la concentrer sur autre chose que vos objectifs, comme les objectifs que d’autres personnes ont pour vous. Vous avez également la possibilité de concentrer votre attention sur vos propres objectifs.

Pour vraiment faire avancer votre vie, il faut concentrer votre attention sur l’atteinte de ce but. Si vous voulez améliorer vos finances, vous devez focaliser votre attention sur comment apporter un plus aux gens, partager cette valeur et la monétiser intelligemment. Si vous voulez transformer positivement vos relations, alors accordez à cette partie de votre vie une attention intense et prolongée.

Malheureusement, nous avons tendance à détourner notre attention des domaines de notre vie qui ne se portent pas très bien. À court terme, il est sage de changer de centre d’intérêt lorsque nous nous sentons débordés parce que les déviations temporaires peuvent aider à soulager le stress. Toutefois, pour qu’une transformation plus profonde puisse se produire, nous devons clairement accorder beaucoup d’attention aux domaines de notre vie qui demandent des améliorations.

Se fixer des objectifs exige une attention particulière. La planification des mesures à prendre pour atteindre nos objectifs exige plus d’attention, et l’exécution de ces mesures en demande encore plus. Les gens qui réussissent font de ces activités une priorité dans leur vie. Ce n’est pas le cas de ceux qui ne réussissent pas.

Au fur et à mesure que vous prenez de l’âge, continuez d’élever vos normes personnelles quant à ce qui mérite votre attention. Continuez de supprimer et de décliner toute invitation inutile ainsi que les obligations qui pourraient vous distraire de vos magnifiques objectifs. Cela libèrera une partie de votre attention et vous permettra de vous concentrer davantage sur vos objectifs.

Avez-vous remarqué que lorsque vous concentrez toute votre attention sur un objectif et que vous en êtes obsédé, vous trouvez l’énergie nécessaire pour vite progresser et finissez par l’atteindre ? Cependant, lorsque vous laissez votre attention se disperser à travers un trop grand nombre d’intérêts divergents, les progrès dans l’atteinte de votre objectif ralentissent considérablement et vous finissez même par perdre toute connexion avec le but. Il est nécessaire d’entretenir les objectifs de façon continue jusqu’à ce qu’ils soient atteints, sans quoi ils meurent.

Dites non à presque tout

La différence entre les gens qui réussissent et ceux qui réussissent vraiment, c’est que les gens qui réussissent vraiment disent non à presque tout. – Warren Buffet

Que signifie « dire non à presque tout » ?

Pour moi, cela signifie être en mesure de travailler à plein temps sur l’atteinte de mes objectifs, sans laisser quoi que ce soit se mettre en travers de mon chemin. Cela implique de débarrasser mon emploi du temps de toute activité inutile. Cela signifie que même lorsque je travaille sur des objectifs qui ne sont pas les miens, je dois soit me les approprier (et y dire oui), soit les rejeter et ne pas leur accorder mon attention. Si je ne peux pas m’approprier, d’une manière ou d’une autre, un but, alors il ne mérite pas mon attention.

Par exemple, vous pouvez faire vôtre un objectif tel que payer vos impôts. Vous pouvez en effet vous engager à garder vos finances à jour et saines. Vous pouvez choisir de payer l’impôt pour à peu près tout. Cela dit, si vous ne pouvez pas vous approprier un but, et que vous essayez quand même d’y travailler, alors vous vous faites du mal, et vos progrès seront rachitiques et incohérents, ce qui constitue un énorme gaspillage de cette ressource si précieuse qu’est l’attention.

Ne stagnez pas au niveau des semi-engagements. Investissez toute votre attention dans vos propres objectifs, y compris les buts que vous vous êtes appropriés. Si vous avez un travail, soit vous vous engagez à donner le meilleur de vous à ce travail, soit vous quittez le poste et vous permettez à une autre personne de donner le meilleur d’elle.

Mettez vos objectifs en premier

La plupart des gens qui réussissent ont un travail. Ils ont une famille. Ils ont des intérêts contradictoires de toutes sortes. Cependant, les gens qui réussissent ne se servent pas de leur travail, de leurs enfants et d’autres engagements comme excuses pour ne pas accorder suffisamment d’attention à leurs objectifs. Si vous faites partie des personnes qui utilisent ce genre d’excuses pour justifier leur incapacité à se fixer des buts et à les atteindre, sachez qu’il y a quelque part dans ce monde un homme qui a réussi en démarrant par un poste plus exigeant, et qui a utilisé ces mêmes éléments pour se motiver et atteindre ses objectifs. Là où ceux qui ne réussissent pas voient des excuses, les gens qui réussissent voient un déclencheur.

La meilleure façon de faire passer vos objectifs en premier, c’est d’établir des objectifs généraux très élevés pour commencer. Ne gaspillez pas votre attention sur des activités superficielles comme gagner de l’argent rien que pour le plaisir. Fixez-vous des objectifs qui vous aideront à grandir, à développer vos compétences, à apporter un plus aux autres et à faire du bien dans le monde. Posez-vous la question suivante : Cet objectif semble-t-il utile et intelligent lorsque j’imagine ma vie 20 ans après sa réalisation ?

Concentrez délibérément votre attention sur vos objectifs. Lorsque vous remarquez que vous êtes dans une file d’attente, pensez à vos objectifs. Visualisez-vous en train de prendre les bonnes actions. Faites-en votre comportement par défaut au lieu de sortir votre téléphone pour vous occuper de quelque chose d’insignifiant.

Planifiez soigneusement les actions que vous devez entreprendre pour réaliser vos projets.

Libérez du temps pour travailler sur vos objectifs et rendez ce temps sacré et inviolable. Si vous ne pouvez dégager qu’un petit laps de temps chaque semaine pour travailler dans ce sens, alors envisagez de vous fixer le but d’atteindre un niveau où vous aurez la liberté de consacrer autant d’heures à vos objectifs que votre énergie vous le permettra. Quel but spécifique faudrait-il vous fixer et atteindre pour faire de cela une réalité ? Imaginez un instant que vous soyez capable de consacrer la majeure partie de votre temps chaque semaine à travailler sur vos objectifs les plus importants, sans que rien ne se mette en travers de votre chemin. Beaucoup de gens vivent de cette façon, et ils apprécient beaucoup cela. Pourquoi pas vous ?

La liberté comme but

L’un de mes objectifs passés était de supprimer les difficultés financières dans la liste des sources potentielles de distraction, de sorte que je puisse passer la majeure partie de mon temps chaque semaine à travailler sur mes projets, qu’ils soient générateurs de revenus ou non. Je veux centrer ma vie sur des objectifs de croissance personnelle et partager ce que j’apprends comme héritage pour les autres. J’ai consacré beaucoup d’attention à l’atteinte de ce but pendant des années jusqu’à ce qu’il soit atteint, et après cela, j’étais en mesure de continuer à maintenir un tel style de vie assez facilement. Je sais que certaines personnes pensent qu’il est inhabituel d’avoir la liberté de se fixer et de réaliser des objectifs qui n’ont rien à voir avec l’argent ou le travail, par exemple voyager un mois en Europe ou devenir végétalien ou même essayer des relations libres. En revanche, ce genre de liberté était assez important pour moi pour que je fasse de l’atteinte de cet objectif ma priorité absolue pendant des années, jusqu’à ce qu’il soit atteint. C’était difficile, mais cela en valait vraiment la peine.

Je connais beaucoup de gens qui ont atteint des objectifs similaires. En règle générale, ils tendent à être les personnes les plus heureuses que je connaisse. Au lieu de recevoir des ordres d’autrui au quotidien, ils concentrent toute leur attention sur leurs projets, leurs désirs et leurs intérêts. Le maintien de cette liberté est devenu la priorité absolue pour eux. Ils ne trouvent pas des excuses comme un emploi, des enfants ou le manque d’argent, bien au contraire. Ces personnes racontent souvent leurs échecs en riant et avec gaieté, pas avec peur ou regret…. comme l’époque où deux amis ont dû dormir dans un parc parce qu’ils n’avaient pas d’argent pour se loger. Là où ceux qui ne réussissent pas voient des obstacles, les gens qui réussissent voient simplement un tremplin (et d’amusantes futures anecdotes !).

Si un mode de vie centré sur la liberté est important à vos yeux, alors faites-en votre priorité. Mettez l’atteinte de cet objectif en premier dans votre vie. Travailler pour atteindre ce but doit devenir plus important pour vous que de suivre l’actualité des réseaux sociaux, de faire plaisir à vos parents, de regarder vos séries télévisées préférées ou de céder à d’autres formes de distractions. Si autre chose doit vraiment se mettre en travers de votre chemin, alors éliminez cela de votre vie ou trouvez le moyen d’en faire un avantage qui augmentera votre dynamisme et votre motivation.

Il m’est facile de faire la différence entre les personnes qui s’engagent à parvenir à un mode de vie centré sur la liberté et ceux qui n’y sont pas engagés. Ceux qui sont engagés sont obsédés par leur but ; ils ne pensent qu’à cela. Ils n’arrivent pas à ne pas y penser ! Ils essaient constamment de trouver le moyen d’en faire une réalité. Ils travaillent dur pour cela. Ils trébuchent, mais ils n’abandonnent jamais. Généralement, l’atteinte d’un but prend plus de temps que prévu. Les gens s’attendent souvent à ce que cela prenne moins d’une année. Cependant, il faut habituellement entre 2 et 5 années pour atteindre la stabilité financière. Les gens qui réussissent montrent clairement qu’ils atteindront leur but, peu importe le temps que cela prendra. Pour eux, l’atteinte de ce but n’est pas une option, mais une obligation.

Les personnes qui ne réussissent pas considèrent le but comme un rêve inaccessible. Pour elles, il s’agit d’un souhait, d’un rêve, d’une possibilité…. une chose qui se réalisera au moment où les planètes s’aligneront correctement. Leur plan d’action consiste principalement à lire des livres sur la loi de l’attraction et à écouter les enregistrements audio d’Abraham-Hicks. Elles traitent l’objectif comme un désir fortuit, mais pas comme un engagement sérieux. Elles n’accordent aucune importance à l’extraordinaire puissance de la volonté qu’il est nécessaire d’avoir pour y arriver. C’est pourquoi elles n’y parviennent presque jamais.

Si vivre une vie de liberté est important à vos yeux, alors laissez tomber, coupez et brulez tout ce qui vous en empêche. Concentrez entièrement votre attention sur ce but, et soyez en obsédé jusqu’à ce que vous l’atteigniez. Si vous avez besoin de plus de temps, éteignez la télévision, fermez vos comptes de réseaux sociaux et laissez votre téléphone éteint pendant les heures diurnes. Prenez des pauses comme vous le souhaitez, mais revenez vite à votre objectif. Si vous faites cela, il est certain que vous y parviendrez.

Vous vous mettrez sur la voie d’une vie de liberté lorsque vous cesserez de mettre d’autres distractions avant cet engagement.

Note : Cet article est une traduction de l’article Being an Achiever de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *