Et si vous aviez plusieurs centres d’intérêt différents et que vous ne pouviez vous engager pour aucun ?

centres d’intérêt différentsSi vous êtes attiré par plusieurs centres d’intérêt différents (relatifs à votre carrière, vos études ou vos sources de revenus) et que vous ne pouvez vous engager pour aucun d’entre eux, alors tant mieux pour vous ! Léonard de Vinci était dans le même bateau. Il est pourtant considéré par beaucoup comme le plus grand génie de tous les temps.

L’idée selon laquelle il faut s’engager dans un seul métier pour la vie (ou même pour une décennie ou deux) a du sens si l’on veut vivre comme un drone industriel. Toutefois, dans ce cas, vous ne faites que remplir le rôle d’un rouage dans une machine géante. Cela veut dire que vous êtes parfaitement éjectable et facilement remplaçable.

Laissez-moi deviner…. les gens qui vous disent (peut-être même en vous criant dessus) de choisir une chose et de vous y engager sont aussi des drones, n’est-ce pas ? Voulez-vous honnêtement suivre leurs pas ? Ou voulez-vous quelque chose de mieux ?

C’est tout à fait normal de rejeter le parcours des drones. Beaucoup de gens le font, et ils en sont bien plus heureux. Cependant, ce ne sont pas les mêmes qui vous diront : « Choisis une chose et tiens-t’en » ; ou « tu ne seras jamais bon à rien ». Au lieu de cela, ils diront probablement : « Plus tu poursuis des centres d’intérêt différents, plus tu deviendras intelligent ».

Il n’y a aucune règle qui dit que vous devez vous engager à être un drone

Je ne veux pas m’engager pour la vie. Je n’aime même pas m’engager pour une seule chose pendant un mois. J’ai trop de centres d’intérêt. Si je devais en choisir un seul et laisser le reste, je ne serais pas heureux. Je me sentirais piégé. J’ai donc choisi de rejeter cette option. Il est évident qu’elle ne me convient pas. Pour une raison quelconque, les gens qui me disaient que je devais me spécialiser dans un seul domaine sont devenus beaucoup plus silencieux quand mes intérêts éclectiques ont commencé à porter des fruits financièrement.

Actuellement, j’aime écrire, bloguer, donner des allocutions publiques, faire des podcasts, faire des affaires en ligne, étudier le développement personnel, la philosophie, l’humour, le développement psychique, jouer au disc golf, etc. Pourquoi ne choisir qu’une seule activité ? Je suis blogueur, auteur, conférencier, expert en développement personnel, entrepreneur en ligne. Cela signifie-t-il que j’ai un CV chaotique ? Qui s’en soucie ?

Par le passé, je me suis entrainé aux arts martiaux (tae kwon do et kempo), j’ai fait beaucoup de course de distance, y compris un marathon. J’ai appris à compter les cartes au blackjack, j’ai joué avec une troupe d’improvisation, j’ai appris à jongler, conçu et programmé des jeux informatiques, et beaucoup d’autres choses qui me plaisent. Bon nombre de ces activités se déroulaient les jours ouvrables, entre 9 h et 17 h. Devinez quoi… personne n’est venu m’arrêter pour ça. La terre ne s’est pas détachée de son axe parce que je n’ai pas réussi à choisir une seule chose.

Si vous avez beaucoup de centres d’intérêt différents, les gens vont se plaindre ; laissez-les faire

Cela pourrait être difficile à voir à moins que vous ne me connaissiez en personne, mais je passe sans cesse d’un centre d’intérêt à l’autre. Parfois, je me consacre vraiment à l’écriture/blogging pendant plusieurs jours d’affilée. D’autres fois, je mets mon blog en veilleuse et je passe plus de temps à donner des allocutions ou simplement à travailler sur mon développement personnel.

Parfois, les gens se plaignent quand je lâche un peu le blogging pour poursuivre des centres d’intérêt différents, mais je conserve la liberté de faire ce choix quand je sais que cela me convient. Puisqu’il y a des centaines d’articles gratuits dans les archives et plusieurs dizaines de podcasts gratuits, je n’ai pas l’impression de devoir poster quelque chose tous les jours pour gérer le blog. Il arrive des moments où je sens qu’il faut que je mette le blogging en standby pendant un moment. Puis je reprends quand je me sens mieux inspiré.

Chaque fois que je me retire d’un domaine pour aller vers un autre, je reçois des messages comme : « Que vous est-il arrivé ? », « Où étiez-vous ? » Lorsque je prenais quelques mois de congé et n’allais pas aux réunions de Toastmasters (comme je l’ai fait quand j’écrivais mon livre), mes amis se demandaient ce qui m’était arrivé. Ils cherchaient à savoir si j’avais voyagé ou si je quittais le club. Lorsque je ne blogue pas pendant une semaine, quelqu’un peut envoyer un message intitulé : « Est-ce que Steve est mort ? »

J’accepte simplement les choses telles qu’elles sont. C’est une conséquence naturelle de la diversité des centres d’intérêt. Je ne suis pas mort. Je change de mode, c’est tout. Cette semaine, je suis vraiment inspiré pour faire du blogging. Plus tôt cette année, j’étais plus concentré sur un certain type d’activités. Plus tard cette année, je donnerai peut-être beaucoup plus d’allocutions publiques.

Plusieurs centres d’intérêt différents = croissance plus rapide = plus grande intelligence

L’avantage d’avoir des centres d’intérêt différents est que vous entrainez votre cerveau à apprendre beaucoup de nouvelles choses. Les choses que vous apprenez dans un domaine peuvent ensuite être appliquées à des domaines totalement différents pour résoudre des problèmes de manière créative.

Au sein d’un même domaine, les experts dominants ont tendance à développer une vision étroite. Ils s’attachent à certains modèles de pensées. Ils sont souvent en réseau les uns avec les autres, alors ils connaissent les schémas préférés les uns des autres. C’est définitivement le cas dans le domaine du développement personnel.

Toutefois, souvent, les personnes qui font le travail le plus innovateur sont les gens de l’extérieur qui arrivent avec des modèles de pensées nouveaux que les experts existants ne maitrisent pas. C’est excellent parce que ces gens de l’extérieur peuvent provoquer beaucoup de croissance. Albert Einstein en est un excellent exemple. Alors qu’il travaillait comme employé de bureau, il n’avait pratiquement aucun contact avec la communauté de la physique en général.

centres d’intérêt différents développement personnel

L’une des raisons pour lesquelles j’ai connu un tel succès en tant que blogueur dans le développement personnel, c’est que je suis venu dans ce domaine en tant qu’étranger. J’ai des diplômes universitaires en informatique et en mathématiques, pas en psychologie ou en philosophie. En raison de mes précédentes formations, je remarque souvent des tendances que d’autres personnes dans ce domaine négligent (ou écartent tout simplement).

Ce qui me distingue de la plupart des autres experts dans ce domaine, c’est que j’ai tendance à penser en termes binaires et algorithmiques. Quand vous écrivez un programme informatique, soit il produit le résultat désiré, soit il ne le produit pas. Un problème de maths est soit résolu, soit il ne l’est pas. Vous ne pouvez pas utiliser une approche partielle ou floue dans ces domaines et vous attendre à réussir. Soit vous avez raison, soit vous avez tort. Soit vous avez une solution qui fonctionne, soit vous n’en avez pas. Il n’y a pas de solution intermédiaire. Si vous voulez réussir en informatique ou en mathématiques, vous devez savoir résoudre les problèmes.

Vos solutions doivent être efficaces. Vous ne pouvez pas faire semblant ou faire preuve de désinvolture lorsque vous êtes en face d’un problème informatique et espérer que la machine ignore vos défaillances personnelles. Si vous vous trompez, vous n’obtiendrez aucun résultat. Un mauvais programme informatique ne se dégrade généralement pas gracieusement. En fait, il ne s’exécute tout simplement pas du tout.

Quand je me suis intéressé au développement personnel, une chose qui m’a vraiment gêné, c’est à quel point tout était imprécis et vague. Il y avait des étagères entières de livres remplis de ce que je considérais comme étant des inutilités. Les livres promettaient des solutions pratiques à des problèmes concrets, mais à l’intérieur, tout ce qu’on trouvait, c’était des bêtises insipides et des histoires aux résultats exagérés. Après avoir lu beaucoup de livres de programmation informatique et trouvé des solutions précises qui fonctionnaient correctement chaque fois, ce fut un grand changement pour moi.

Comme j’aime les modèles de pensées très étroits, précis et efficaces, je n’aime pas les solutions qui ne sont pas universelles. Je n’aime pas non plus les zones grises, car je préfère penser que les choses sont noires et blanches. J’ai donc tendance à dire des choses comme : « Soit vous faites ce que vous aimez, soit vous ne le faites pas ». Je sais que mon approche ne plaira pas à tout le monde, et plus d’une fois on m’a accusé d’être trop rigide dans ma pensée, mais je sais aussi qu’il y a une place pour cet état d’esprit dans le domaine de l’autoassistance.

De même, si vous étiez un psychologue débutant dans le domaine de l’informatique, vous pourriez être enclin à introduire des méthodes de résolution de problèmes qui permettent une plus grande fluidité et de l’imprécision… comme la logique floue.

Quand j’ai écrit mon livre, j’ai développé un modèle pseudo-mathématique pour le développement personnel, incluant un cadre structurel complet que je n’ai jamais vu ailleurs dans ce domaine. J’aurais pu sous-titrer mon livre « La géométrie cachée du développement personnel ». Nous ne pouvons peut-être pas être aussi précis que les mathématiciens en ce qui concerne la croissance consciente, mais je pense que nous pouvons être beaucoup plus proches d’eux que nous ne le sommes maintenant.

Si vous aimez penser au développement personnel en termes assez linéaires — par exemple : comment trouver ce que je veux et comment y arriver – vous allez probablement adorer mon livre. Toutefois, si vous préférez un style plus zen (suivez le flux, acceptez les choix de la vie pour vous, etc.), vous trouverez probablement mon livre trop rigide à votre gout.

Maintenant, imaginez si je changeais encore de carrière. Je pourrais simplement appliquer les modèles de pensées que j’ai appris dans tous les autres domaines que j’ai étudiés pour produire un travail créatif et original dans ce nouveau domaine. Les modèles de pensées du développement personnel, des mathématiques, de l’informatique, du blogging, des arts martiaux, etc. génèreraient certainement de nouvelles solutions dans des domaines apparemment sans rapport.

Même quand je joue au disc golf avec mes amis, j’applique des modèles de pensées que j’ai appris dans d’autres domaines. Par exemple, mes partenaires au disc golf ont tous un style de lancer préféré — ils lancent presque toujours en utilisant la même technique. Toutefois, j’utilise différents styles de lancers pour m’adapter au terrain. Parfois, je fais des lancers en coup droit, parfois je fais des revers et parfois je fais des rollers — tout cela dans le même jeu. Cela signifie que je ne me focalise pas sur un seul style de lancers, mais je peux être plus flexible en m’adaptant au terrain.

C’était un exemple très simple, mais « adapter les solutions au terrain » est une chose que j’ai apprise grâce à la programmation informatique. Les programmeurs utilisent souvent des algorithmes différents pour résoudre essentiellement le même problème, en adaptant leurs solutions aux circonstances spécifiques. Il existe de nombreux algorithmes de tri et de recherche, et la solution optimale dépend du problème particulier que vous souhaitez résoudre. Quand je joue au disc golf, je me demande : « Quelle est la bonne technique de lancer (algorithme) que je dois utiliser ici pour m’aider à minimiser (optimiser) le nombre de lancers qu’il me faudra pour atteindre le panier (but) ? »

Vous serez surpris du nombre d’occasions que vous avez d’utiliser les connaissances que vous avez acquises dans un domaine pour résoudre des problèmes dans un autre domaine apparemment sans rapport. L’avantage à long terme de développer plusieurs centres d’intérêt différents est que vous réunissez une puissante boite à outils de résolution de problèmes. Cela vous donne plus de flexibilité face à certains défis. Les gens me disent parfois que je fais preuve d’une perspicacité brillante, ce qui les a aidés à résoudre un problème difficile alors que tout ce que je fais, c’est de croiser un modèle de solution connu d’un champ à un autre.

Gagner de l’argent grâce à vos centres d’intérêt différents — des solutions créatives

Il est important de noter que vous ne gagnerez pas nécessairement de l’argent avec tous vos centres d’intérêt. Si vous vous consacrez simplement aux choses que vous aimez, vous serez peut-être surpris de découvrir quels centres d’intérêt vous aident à générer des revenus et lesquels ne le font pas.

La plupart de mes centres d’intérêt ne génèrent pas directement des revenus, et c’est très bien ainsi. Cela dit, plusieurs autres centres d’intérêt me rapportent de l’argent. Il s’agit entre autres de l’hébergement de publicité (que j’ai abandonné depuis), la rédaction d’un livre, les allocutions publiques, la revue et la recommandation de produits.

Qu’est-ce qui me rapporte le plus d’argent en ce moment ? Mes revenus sont assez diversifiés, alors ils sont répartis entre les discours publics, le blogging, la revue et la recommandation de produits, etc. Vous pensez peut-être que je gagne plus d’argent en écrivant des articles, mais ce n’est pas de cette façon que les choses fonctionnent. Les articles que j’écris créent certainement le plus de valeur pour les autres, mais ils ne génèrent pas le plus de revenus… du moins pas directement.

À une époque, des éditeurs m’envoyaient fréquemment des produits d’information à passer en revue. J’avais à tout moment entre 50 et 100 livres et plusieurs jours de fichiers audio/vidéo à traiter. J’écoutais des programmes audio au gymnase ou sur mon ordinateur à une vitesse de lecture de 2 ou 4 fois, et je lisais beaucoup de livres.

centres d’intérêt

Quand je tombe sur quelque chose que j’aime vraiment et que je me sens bien de recommander, je conclus un accord de partage des bénéfices avec l’éditeur en échange de la recommandation et de la promotion de son produit. Cela fonctionne très bien pour les produits d’information parce que la marge bénéficiaire est souvent de 80% ou plus, puisque la valeur est dans l’information et non dans l’emballage.

D’habitude, je peux aussi demander à l’éditeur d’offrir à mes lecteurs un meilleur prix que si ces derniers achetaient directement le produit. Cet arrangement profite beaucoup aux éditeurs parce qu’ils gagnent beaucoup de nouveaux clients sans frais de marketing. Un bon produit fera plus de 100 000 $ de ventes dans les 30 premiers jours si je le recommande. C’est une victoire pour moi parce que je reçois gratuitement tous les produits que je pourrais désirer, et je peux gagner beaucoup d’argent par an rien que grâce à quelques recommandations.

Une fois que je poste ma revue du produit, je profite d’un revenu passif continu provenant des ventes en cours, recevant des chèques de commission chaque mois. L’avantage pour mes lecteurs, c’est qu’ils se voient recommander les meilleurs produits que je trouve — souvent avec un rabais ou un bonus et toujours avec une garantie de remboursement pour qu’il n’y ait aucun risque. Par ailleurs, tous les articles gratuits et les podcasts sont subventionnés par cet arrangement. Je peux donc me permettre d’investir plusieurs heures à écrire de nouveaux articles comme celui-ci sans avoir à payer pour l’information. Tout bien considéré, je pense que c’est un accord incroyablement équitable pour tout le monde.

Cependant, la vérité est que même si j’aime tester et recommander des produits de temps en temps, je ne veux pas faire de cette activité mon activité à plein temps. Je ne veux pas que mon blog devienne un site d’évaluation de produits. Ce que vous ne réalisez peut-être pas, c’est qu’en décidant de poursuivre d’autres centres d’intérêt, j’abandonne beaucoup de revenus potentiels.

Si je le voulais vraiment, je suis sûr que je pourrais gagner 5 à 10 fois plus d’argent grâce à mon site… pratiquement du jour au lendemain. Faire cela serait un jeu d’enfant pour moi. Au lieu de ne recommander que quelques produits par an, je pourrais recommander un nouveau produit toutes les semaines ou toutes les quinzaines. Je ne manque certainement pas de produits parmi lesquels choisir. Toutefois, pour arriver à ce niveau, il faudrait que je fasse une ou deux choses.

La première option serait de recommander un plus grand nombre de produits, que je pense ou non qu’ils soient bons. Il existe de nombreux produits soutenus par un marketing efficace qui se vendent bien en ligne, mais l’information sous-jacente ne vaut rien. Je n’aurais même pas besoin de tester les produits, ce qui me ferait gagner beaucoup de temps. En fait, certains éditeurs me proposent même des lettres d’appui préécrites, et tout ce que j’aurais à faire serait d’y apposer mon nom et de les envoyer. Vous rencontrerez de nombreux spécialistes du marketing sur Internet qui le font, recommandant fièrement des produits qu’ils n’ont jamais essayés, simplement parce qu’ils savent que cela leur rapportera de l’argent.

Je vois les mêmes lettres d’appui qu’on m’a proposées, apparaitre dans les newsletters d’autres personnes. Cependant, ne vous inquiétez pas. Je ne prendrai pas cette route. Personnellement, je ne supporte pas l’idée de faire cela. Cette façon de faire n’est pas alignée avec la vérité et l’amour, et c’est aussi la mauvaise polarité pour moi. Si mon but premier était de gagner plus d’argent en ne faisant qu’une seule chose, je pourrais certainement procéder ainsi. Pourtant, je crois que je vais m’accrocher à mon âme pour l’instant.

Étant donné que je peux sommairement rejeter la première option, l’autre option serait de tester beaucoup plus de produits. Avec un peu de chance, en testant plus de produits en moins de temps, je pourrai trouver plus de pierres précieuses. Si je ne faisais que passer en revue et recommander des produits à plein temps, je pourrais probablement trouver entre 20 et 30 très bons produits que je pourrais honnêtement recommander chaque année. Cependant, cela signifierait que je devrais abandonner beaucoup d’autres centres d’intérêt, et je ne suis tout simplement pas prêt à le faire, même si cela signifie gagner 10 fois plus d’argent. Je suis plus heureux de gagner moins d’argent tout en maintenant un bon équilibre entre les activités que j’aime. Je dois donc rejeter cette option parce qu’elle n’est pas alignée sur l’amour.

Ce que j’essaie de démontrer, c’est que vous n’avez pas à choisir l’option qui vous rapporte le plus d’argent. Vous pouvez poursuivre de nombreux centres d’intérêt différents tout en trouvant un mélange créatif qui vous permet de gagner de l’argent, de maintenir un style de vie abondant, d’être heureux et de faire une différence. C’est une énorme erreur de chercher l’argent à tout prix, surtout si vous devez sacrifier beaucoup de choses que vous aimez faire dans le processus. Faites ce que vous aimez et abandonnez l’argent supplémentaire.

J’ai rencontré quelques spécialistes du marketing sur Internet qui se prostituent pour promouvoir les produits potentiellement lucratifs qu’ils trouvent, trafiquant leurs listes pour faire le plus d’argent possible, sans même tester les produits qu’ils approuvent. Ils sont fiers de pouvoir manipuler les émotions des gens pour les inciter à acheter. Ils se vantent de gagner de l’argent en promouvant des conneries surévaluées à des gens qui sont trop naïfs pour en savoir plus.

« Je peux attester de la véracité de l’étiquette “merdique” de ce produit parce que les toilettes qui me servent de bureau sont tachées de façon permanente à cause des nombreux produits que je reçois ». Après avoir discuté avec de telles personnes pendant un certain temps, j’ai eu l’impression d’avoir été trempé dans la bave des travailleurs de l’ombre. Qu’est-ce que je leur dis ? « Désolé, je ne peux pas aider à promouvoir vos produits sur mon site parce que vous êtes diabolique» ? . Je ne sais pas ce qu’une telle réponse provoquerait.

Heureusement, j’ai trouvé un bon moyen de répondre à ces gens. Je dis simplement : « Malheureusement, mon intuition me dit non, alors je vais devoir passer mon tour ». J’aime vraiment cette réponse parce qu’ils n’ont aucune défense contre elle, et le meilleur de tout, c’est que c’est la vérité. Si je dis quoi que ce soit d’autre, ces gens se mettront en mode « contre-objection » et essaieront de me faire changer d’avis. Cependant, ils n’ont aucun moyen de s’opposer à mon intuition parce qu’ils sont tellement déconnectés de la leur. (Si vous faites partie des personnes auxquelles j’ai répondu de cette façon, cela ne signifie pas nécessairement que je pense que vous êtes mauvais. Ce n’est qu’une des nombreuses réponses que je donne pour les offres commerciales que je dois décliner.)

Lorsque j’essaie de mettre ces gens au défi de se réaligner avec la vérité et l’amour, cela leur donne parfois envie de m’attaquer au sabre laser. De temps en temps, je finis par trouver un moyen de transformer l’un d’eux. De telles personnes sont assez bien alignées avec le pouvoir, mais ce qu’elles ne réalisent pas encore, c’est que si elles pouvaient s’aligner avec la vérité et l’amour également, elles deviendraient encore plus puissantes. Elles seraient aussi beaucoup plus heureuses et plus épanouies.

Cela peut paraitre étrange, mais j’envisage en fait d’offrir des consultations à ces personnes pour les aider à rétablir l’équilibre dans leur vie. Elles sont en mesure d’influencer positivement beaucoup d’autres personnes si elles parviennent à bien faire les choses. De cette manière, aider ne serait-ce que l’une de ces personnes peut avoir beaucoup de retombées positives. Mais bien sûr, je ne peux pas faire cela… parce que cela signifierait poursuivre un autre centre d’intérêt. <— Oui, c’est du sarcasme !

C’était une tangente amusante. N’essayez pas de combiner les mathématiques et l’humour.

* * *

Si vous aspirez à connaitre un succès éphémère, allez-y. Autrement, gardez en tête qu’historiquement parlant, les gens développent une variété de compétences pour répondre à leurs besoins. La surspécialisation est peut-être bonne pour les entreprises, mais elle ne l’est pas tant pour les êtres humains conscients. Même un agriculteur des années 1850 peut probablement battre de telles personnes dans le domaine de la diversité des compétences. Pouvez-vous chercher une parcelle vide et y construire votre propre ferme autonome et une maison pour votre famille avec quelques outils manuels de base ? (Si vous pouvez répondre oui à cela, alors venez à Las Vegas cet été et prouvez-le !)

La prochaine fois que quelqu’un vous dira de vous installer et de choisir un seul cheminement pour votre carrière, un seul diplôme universitaire ou une seule façon de générer des revenus, je vous recommande de répondre comme suit : « J’apprécie votre sollicitude, mais comme je ne partage pas votre rêve de devenir un caniche de valeur, je dois rejeter vos conseils comme étant complètement stupides ».

Défiez-le ensuite à une partie de disc golf.

Article original écrit par Steve Pavlina.

En guise de complément à tout ce qui a été dit précédemment autour du développement personnel, je vous invite à suivre la vidéo ci-après. Elle expose 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

tcenytre d\interet en math

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *