De piètres excuses

Note : cet article est une traduction de l’article Feeble Excuses de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

ExcusesLes excuses sont des mensonges que nous nous disons pour éviter de gérer les vérités déplaisantes. Mais aussi longtemps que nous adhérons à ces excuses, nous ne pourrons jamais les dépasser. Au lieu de traiter le problème sous-jacent, nous ne faisons que cacher les symptômes. Une des étapes les plus importantes dans le développement personnel est de déraciner la génération d’excuses et de confronter les vrais problèmes derrière les excuses avec conscience et courage.

Voici certaines des excuses les plus communes et leurs vérités sous-jacentes :

Je n’ai pas assez de temps.

Chaque fois que vous vous entendez affirmez cela, vous savez tout au fond que ce n’est pas la vérité. L’entière vérité est que vous n’avez pas accordé assez d’importance à ce pour quoi vous manquez supposément de temps. Vous dites en réalité, « Ce n’est simplement pas assez important pour moi. » Je n’ai pas assez de temps pour faire du sport. Je n’ai pas le temps pour une relation. Je n’ai pas le temps de lancer ma propre entreprise. Bien sûr que vous avez le temps. Vous avez tout autant de temps que n’importe qui d’autre, et les autres font déjà les mêmes choses. La différence est qu’ils en font une priorité plus élevée dans leur vie que vous dans la vôtre. Vous n’êtes pas victime des circonstances. Si vous n’aimez pas vos circonstances, changez-les.

C’est incroyable comme les gens qui disent ne pas avoir le temps trouvent quelque part beaucoup de temps pour des activités marginales comme regarder la télé. Si vous n’avez pas de temps pour faire de l’exercice, alors vous n’avez certainement pas de temps pour regarder la télé non plus. Ce que disent les gens en réalité est que l’exercice n’est pas assez important pour eux. C’est plus facile de rejeter le problème sur le manque de temps, mais le réel problème est le manque de volonté.

Je ne sais pas comment faire.

C’est la pire excuse entre toutes. Je ne sais pas comment faire un site web. Je ne sais pas comment écrire bien. Je ne sais pas comment trouver un meilleur emploi. Savez-vous comment apprendre ? Vous êtes-vous arrêté après avoir appris à marcher à quatre pattes, en vous plaignant « Je ne sais pas comment marcher ? » La vérité derrière « Je ne sais pas comment faire » est « Je n’ai pas envie d’apprendre. » En d’autres termes, vous devez admettre que vous êtes paresseux.

Je n’ai pas l’argent.

S’il y a quelque chose que vous voulez, “Je n’ai pas l’argent” n’est pas une excuse pour ne pas l’obtenir. Vous pouvez toujours gagner l’argent ou trouver un moyen d’obtenir cela à prix réduit. La vérité derrière « Je n’ai pas l’argent » est « Je ne le veux pas suffisamment fort. » Gagner l’argent dont vous avez besoin n’est qu’une question de temps, et nous savons déjà que ne pas avoir assez de temps n’est pas une raison valable d’abandonner, pas plus que ne pas savoir comment gagner de l’argent. Si vous voulez acheter quelque chose hors de vos moyens, vous pouvez totalement le définir comme priorité puis prendre le temps d’apprendre comment gagner suffisamment pour acheter l’objet en question.

Ne laissez pas les excuses mener votre vie. Si vous vous surprenez à utiliser une de ces phrases, remplacez-la immédiatement par une affirmation d’entière vérité. Au début cette vérité pourrait sembler inconfortable. C’est plus facile de dire « Je ne sais pas comment faire » que de dire « Je n’ai pas envie d’apprendre. » Mais quand vous admettez votre manque de volonté, votre paresse, ou votre manque de motivation, alors vous faites finalement face à la vérité, et à partir de là vous aurez l’opportunité d’évoluer. Par exemple, si vous faites face à une réticence à apprendre, vous pourriez décider que même si cela représenterait beaucoup de travail d’apprendre une nouvelle compétence, vous pourriez le faire en le voulant suffisamment fort et en vous appliquant réellement.

Il est plus facile pour notre ego de rejeter la faute sur des facteurs externes et incontrôlables, comme le manque de temps, d’informations, ou de ressources. Mais aussi longtemps que nous utilisons de telles excuses, nous ne pouvons jamais résoudre les problèmes sous-jacents parce que ces facteurs ne sont pas sous notre contrôle direct. Nous avons besoin de retourner nos excuses et de regarder en-dessous pour trouver les causes internes que nous pouvons contrôler. Ce que nous pouvons contrôler, nous pouvons l’améliorer.

Nous ne pouvons pas contrôler le temps, mais nous pouvons contrôler la façon de prioriser les actions qui remplissent ce temps. Nous ne pouvons pas contrôler les informations, mais nous pouvons contrôler ce que nous choisissons d’apprendre tout autant que la quantité d’efforts que nous vouons à l’apprentissage. Nous ne pouvons pas contrôler l’argent, mais nous pouvons choisir d’entreprendre des activités qui génèrent plus efficacement des revenus. Ainsi, en contrôlant les facteurs qui sont sous notre contrôle, nous pouvons créer autant de temps, d’informations, et de ressources que nous le désirons.

Ne laissez pas votre ego se mettre sur la route de votre développement. Rassemblez le courage de faire face à la vérité au lieu de créer des excuses. Ce n’est que quand vous admettez la vérité que vous avez le pouvoir de faire quelque chose. Si vous admettez votre paresse, vous pouvez travailler dessus. Si vous admettez votre manque de motivation ou de compétences, vous pouvez aussi travailler dessus. Mais vous n’avez pas le pouvoir de travailler directement sur le temps, les informations, ou l’argent. Ne gâchez pas de pouvoir en vous condamnant à une médiocrité perpétuelle. Abattez vos excuses, faites face à l’amère vérité, et commencez à passer les étapes nécessaires pour changer dans la direction que vous voulez.

Crédits photo : © sixthlife – Fotolia.com

2 commentaires

  • delphine dit :

    Merci pour cet article
    Certes ce n’est pas confortable à lire mais comme c’est vrai
    je vais appliquer ces conseils dès aujourd’hui et admirer les transformations qui vont se produire
    à bientôt
    delphine

  • nicole dit :

    Merci Olivier!!
    Encore un super article, court, et avec une structure très simple.
    A encadrer et relire tous les jours!!!
    Nicole

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *