TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Comment fixer des objectifs que vous allez vraiment atteindre

Note : cet article est une traduction de l’article How to Set Goals You Will Actually Achieve de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

TempsUn obstacle majeur qui empêche les gens d’atteindre avec plaisir leurs objectifs est que les objectifs qu’ils fixent sont mauvais dès le départ. Ce problème survient parce que les gens ne comprennent pas assez bien la nature du temps. Quand les gens envisagent un objectif en particulier, ils s’inquiètent souvent du temps que cela demandera : si je lance mon entreprise maintenant, cela pourrait me prendre des années de la rendre rentable ; je suis tellement en surpoids que cela pourrait me prendre des années de me remettre en forme ; si je mets fin à cette relation peu satisfaisante, cela pourrait prendre des années pour me remettre sur pied. Ces pensées sont clairement démotivantes, mais ce qui est plus important est qu’elles révèlent une incompréhension totale de la nature du temps.

Nous accordons de la valeur à notre temps, donc nous avons naturellement tendance à vouloir faire vite. Et nous voulons aussi profiter du moment présent. Par conséquent, nous ne sommes pas enclins à fixer des objectifs qui prendront très longtemps à être atteints. Qui veut trimer pendant des années afin d’atteindre un lendemain potentiellement meilleur ? La plupart d’entre nous n’a simplement pas la discipline nécessaire pour faire cela, même s’il y a un trésor au bout de l’arc-en-ciel. La discipline n’est pas un vrai problème, cependant. Le problème est une incompréhension du temps.

Nous avons tendance à voir le temps comme une ressource que l’on doit utiliser, faire passer, tout comme nous l’argent doit être dépensé. Terminer une tâche d’une heure, c’est passer une heure sur elle. Comment passez-vous votre journée ? Où voulez-vous passer vos prochaines vacances ? Comment allez-vous passer le reste de l’année ? Le temps c’est de l’argent, une ressource dont on peut disposer.

Mais c’est une façon idiote et inexacte de voir le temps. Le temps n’est pas une ressource. Vous ne pouvez pas dépenser votre temps. Le temps passe tout seul. Vous n’avez aucun choix en la matière. Peu importe ce que vous faites, le temps va passer de toute façon. Peu importe que vous fassiez une chose ou une autre dans les cinq prochaines années. Ces cinq années passeront quoi que vous fassiez.

En réalité, vous n’êtes jamais dans le passé ou dans l’avenir. Vous n’existez que dans le moment présent. Même quand vous vous souvenez du passé ou que vous imaginez le futur, vous avez quand même ces pensées dans le présent. Tout ce que vous avez en réalité est en ce moment même. Et c’est tout ce que vous aurez dans votre vie. Vous ne pouvez pas contrôler le passage du temps, mais vous pouvez contrôler votre concentration sur le moment présent. C’est tout. Pas de passé. Pas de futur. Juste le moment présent.

Donc si la seule chose qui existe est le moment présent, alors quelle signification cela a-t-il de parler d’objectifs à long terme ? Comment parvenir en fait à quoi que ce soit ?

D’abord, comprenez que vous ne pouvez parvenir à quelque chose que dans le moment présent, et vous ne pouvez profiter de ces réalisations que dans le moment présent. Vous ne pouvez parvenir à rien ou profiter de rien dans le passé ou le futur parce que vous n’y êtes jamais. C’est évident, non ? Mais trop souvent les gens agissent de faon incohérente avec ça. Il est très difficile d’atteindre un objectif qui est basé sur un modèle de réalité inexact — un tel objectif sera certainement une sacrée lutte.

Le but de la fixation d’objectifs n’est pas de contrôler le futur. Cela n’aurait aucun sens parce que le futur n’existe que dans votre imagination. La seule valeur de la fixation d’objectifs est que cela améliore la qualité de la réalité de votre moment présent. Fixer des objectifs peut vous fournir une plus grande et une plus grande concentration dans l’immédiat. Chaque fois que vous fixez un objectif, demandez-vous toujours, “Comment est-ce que fixer cet objectif peut améliorer ma réalité actuelle ?” Si un objectif n’améliore pas votre réalité actuelle, alors l’objectif est inutile, et vous feriez aussi bien de le balancer. Mais si l’objectif amène une plus grande clarté, concentration et motivation dans votre vie chaque fois que vous y pensez, il faut le garder.

Beaucoup de gens fixent des objectifs puis partent du fait que le chemin pour atteindre un objectif demandera de la souffrance et des sacrifices — excellente recette pour échouer. Une meilleure idée est de fixer un objectif et d’être attentif à l’effet qu’il a sur votre réalité actuelle. Fixez des objectifs qui ont un effet positif sur votre vie chaque fois que vous pensez à eux, longtemps avant que le résultat final ne soit atteint dans les faits. Prenez la fixation d’objectifs comme un moyen d’améliorer votre réalité actuelle, pas comme un moyen de contrôler le futur.

Supposez que vous fixez comme objectif de lancer votre propre entreprise. Vous imaginez un point futur où vous profiterez du fait d’être votre propre patron, de faire ce que vous aimez, et d’avoir un super revenu. Rien de mal à ça. Puis vous pensez à la quantité de travail que cela va représenter, aux risques auxquels vous devrez faire face, et autres pensées décourageantes. Vous avez quitté le présent et vous vous appesantissez sur le futur, qui n’est qu’une illusion. Faites-vous revenir au moment présent et réalisez qu’aucune de ces choses n’est arrivée. Vous ne faites que les inventer. Quelle idiotie d’inventer des choses que vous ne voulez même pas ! Et votre imagination n’est pas exacte de toute façon.

Maintenant testez ça : pensez au lancement de votre propre entreprise et imaginez à quel point ce sera super quand tout se passera bien. Restez maintenant dans le présent et envisagez comment cet objectif peut améliorer la qualité de votre vie dès à présent. Pas d’ici un an. Pas d’ici cinq ans. Pas même demain. Dès maintenant, à cette minute. Qu’est-ce que cet objectif de lancement d’entreprise fait pour vous ici et maintenant ? Est-ce que cela vous donne de l’espoir ? Est-ce que cela vous inspire ? Est-ce que cela promet d’apporter des solutions à des problèmes actuels ? Laissez ces pensées s’installer dans votre conscience pendant un moment. Envisagez la façon dont cet objectif de lancement de votre propre entreprise améliore votre vie dès maintenant. Et bien sûr, si vous ne voyez aucune amélioration, alors balancez cet objectif et envisagez d’en choisir un nouveau.

Pensez à quelques objectifs que vous auriez pu fixer sans tous les obstacles imaginaires sur lesquels vous vous êtes concentré. Vous voulez perdre du poids ? Profiter d’une nouvelle relation ? Profiter d’une carrière plus épanouissante ? Arrêtez d’être un prophète de malheur quant au chemin qui vous attend, et concentrez-vous simplement sur la façon dont cet objectif peut améliorer votre réalité actuelle. Qu’est-ce que la pensée de la forme physique fait pour vous actuellement ? Et la pensée de trouver votre âme-sœur ? Ou de trouver une carrière épanouissante ?

En pensant à la façon dont vos objectifs améliorent votre réalité actuelle, finalement vous vous sentirez motivé de passer à l’action. Dans le même temps, vous commencerez à attirer dans votre vie les ressources qui vous aideront à atteindre vos objectifs. Pas besoin de vous forcer – vous serez naturellement poussé à passer à l’action en faisant tout le temps revenir votre concentration sur le présent. Quand vous pensez à un objectif d’une façon qui vous motive dès maintenant, il est tout naturel que vous commenciez à passer à l’action de façon cohérente avec votre objectif.

Quand vous fixez des objectifs qui augmentent la qualité de votre réalité actuelle, alors quelle importance le temps que cela prendra d’atteindre le résultat final ? Que cela prenne une semaine ou cinq ans n’a aucune importance. L’ensemble du chemin est amusant et appréciable. Plus important encore, vous vous sentirez heureux et épanoui à chaque instant. Cela vous pousse à passer à l’action avec plaisir, donc vous êtes aussi productif.

Quel que soit l’objectif que vous fixez, vous avez l’option de visualiser un chemin de sacrifices et de souffrances en vous concentrant sur l’illusion du futur, ou vous pouvez laisser l’objectif injecter dans votre réalité actuelle un nouvel espoir, de l’enthousiasme, et de la motivation. Même si vous avez l’impression de fixer des objectifs pour l’avenir, vous les fixez en réalité pour le présent. Mieux vous comprenez cela, plus vous atteindrez vos objectifs facilement et avec plaisir.

Si vous adoptez cet esprit pour fixer vos objectifs, vous remarquerez que vous fixez des objectifs différents. La taille et l’ampleur de l’objectif n’aura plus d’importance. Le facteur le plus important sera l’effet de l’objectif sur votre moment présent quand vous y pensez. Quand vous saisirez vraiment ce concept, vous commencerez à adopter une mission qui durera toute votre vie et ne sera pas une simple collection d’objectifs et de préférences disjoints. Peu importe même que votre mission puisse être terminée ou non à la fin de votre vie. Ce qui compte est l’effet que cela a sur votre réalité actuelle. Donc libre à vous d’adopter une mission vraiment énorme, même si elle pourrait sembler impossible à terminer en une seule vie, tant que cette mission vous inspire et vous motive. Si la mission est tellement grosse qu’elle vous décourage, abandonnez. Mais si cela vous inspire vraiment, allez-y.

Je vous recommande d’abandonner la fixation d’objectifs « fermés », autrement dit : spécifiques, mesurables, proactifs, réalistes, quantifiables, définis dans le temps… Cela semble intelligent, mais c’est basé sur une incompréhension de la nature du temps. Au lieu de voir vos projets comme définis dans le temps, envisagez chaque objectif en fonction de son effet sur votre réalité actuelle.

Je sais que c’est une façon très différente de voir les objectifs, donc il est tout naturel que vous affichiez une certaine résistance si vous êtes profondément lié au modèle temporel de la fixation d’objectifs. Demandez-vous donc ceci : dans quelle mesure votre modèle actuel de fixation d’objectifs est efficace pour vous ? Sur une échelle de 1 à 10, comment noteriez-vous votre performance dans la fixation et l’accomplissement d’objectifs importants ? Je serais surpris que vous mettiez mieux que 5. Vous pousser à être meilleur n’est pas la solution. Tout ce paradigme est erroné à la base. C’est comme essayer de pousser un kart qui a des roues carrées. Vous n’avez pas besoin de pousser plus fort ; vous avez besoin d’un kart avec des roues rondes. Le kart aux roues carrées a vraiment l’air très au point, et d’un certain point de vue il semble qu’il pourrait très bien fonctionner. Mais la réalité est le juge ultime.

Crédits photo : © Warakorn – Fotolia.com

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

17 Partages
Partagez17
Tweetez