Le développement personnel pour les gens intelligents

Combien d’objectifs devriez-vous avoir ?

Combien d’objectifs devriez-vous avoir ?Combien d’objectifs devriez-vous avoir ? Pour vous quel nombre d’objectifs serait trop important ou trop peu ?

Est-il seulement logique de poser une telle question ?

Supposons que votre objectif du jour, c’est de parvenir à définir un nombre convenable d’objectifs. Il ne serait pas surprenant de dire que la réponse dépendra de plusieurs facteurs comme :

  • Le genre d’objectifs que vous poursuivez
  • L’accessibilité ou l’inaccessibilité de ces objectifs
  • La complémentarité entre ces objectifs
  • Le temps et l’énergie qu’il faut pour activement travailler à l’atteinte de ces objectifs
  • Les obstacles que vous pourrez rencontrer dans votre poursuite de ces objectifs
  • La vitesse moyenne à laquelle vous pouvez remplir ces objectifs
  • Le soutien social dont vous bénéficierez auprès des autres
  • Les sommes d’argent et les autres ressources que vous devrez investir dans la poursuite de vos objectifs
  • La persévérance pour continuer de poursuivre ces objectifs ou la facilité à abandonner avant de les atteindre
  • Les distractions auxquelles vous vous adonnez en ce moment
  • Le degré de stress que vous pouvez raisonnablement gérer

Très vite, nous voyons que la réponse sera quelque chose du genre « Eh bien… ça dépend ».

La vérité, c’est qu’il y a trop de facteurs, trop d’imprévisibilité et trop de chaos inhérent au processus de définition et de réalisation des objectifs pour trouver une formule idéale pour toutes les situations. Répondre à cette question de manière numérique semble assez impossible.

Mais n’abandonnons pas si vite.

Supposons que vous me demandiez combien d’objectifs vous devriez avoir, et que je vous dise en toute confiance que vous devriez en avoir 42. La réponse que vous cherchez est 42.

Vous pourriez vous demander : « Pourquoi 42 objectifs ? Pourquoi pas 41 ou 43 ? Est-ce que ce nombre fait une grosse différence ? »

Supposons toujours que je réponde : « Non 41 c’est trop peu, et 43 c’est beaucoup trop. Il vous faut poursuivre 42 objectifs. Ni plus ni moins ».

Alors vous voudrez probablement savoir pourquoi. Qu’est-ce que ce nombre a de spécial ?

Je pourrais vous donner toutes sortes de raisons pour lesquelles 42 est le nombre parfait pour vous. Par exemple, je pourrais vous dire qu’avoir 42 objectifs a toujours fonctionné pour moi et qu’essayer de poursuivre un nombre d’objectifs autre que 42 a toujours été un fiasco. De même, je pourrais citer une étude qui a montré que 42 est le nombre parfait pour la plupart des gens. Je pourrais également vous dire que 42 est le nombre idéal parce que c’est la réponse à la vie, à l’univers, et à tout. Toutefois quoi que je dise, vous ne serez sans doute pas convaincu. En effet, vous trouveriez un moyen de recenser les failles de toutes les réponses que je vous donnerais. Vous me diriez pourquoi votre situation est différente. Vous vous montreriez obstiné, n’est-ce pas ? D’ailleurs, vous auriez sans doute raison de le faire.

Le problème avec cette question est la question elle-même. Si nous modifions légèrement la question, le problème devient plus facile à voir.

Combien d’objectifs sont des résultats?

Un objectif est un résultat ou un aboutissement. Se demander donc combien d’objectifs il faut se fixer est donc très similaire au fait de se demander « combien de résultats faut-il obtenir ? »

Il est évident que la réponse est toujours 42. Vous devriez obtenir 42 résultats. Cela vous semble encore plus absurde, n’est-ce pas ?

Eh bien, reformulons légèrement cette question. Essayez plutôt de demander : « combien de résultats pourrais-je obtenir ? »

Et supposons encore une fois que je dise 42. Vous pourriez avoir 42 résultats. Maintenant, vous avez l’impression de demander la permission, n’est-ce pas ? Si je dis que vous pourriez avoir 42 résultats, vous résisterez probablement à toute limitation de nombre de résultats que je pourrais vous imposer n’est-ce pas ?

Si vous y réfléchissez, vous verrez qu’il n’y a qu’une seule réponse qui ait un sens maintenant.

Et cette réponse est « un seul ».

En ce qui concerne votre parcours de vie, à tout moment, il est logique de dire que vous vivez un résultat. Et il n’y a vraiment qu’un seul résultat. Ce résultat, c’est l’état de votre vie telle qu’elle se présente actuellement.

Ce résultat est comme un géant aperçu instantané qui prend en compte l’état de votre corps, de votre esprit, de vos émotions, de vos finances, de votre maison, de vos relations sociales, de vos appareils et de toutes leurs données, et de tout ce qui fait partie de votre réalité.

Si votre vie était un jeu vidéo, et que nous cliquions sur « sauvegarder la partie » à l’instant même, votre seul résultat serait ce fichier de jeu sauvegardé. Quelle que soit la quantité de données nécessaires pour définir l’état actuel de votre vie, de sorte que nous puissions la recharger plus tard et que tout soit identique à ce qui se passe maintenant, ces données pourraient toujours être sauvegardées dans un seul fichier. Ce serait un très gros fichier, mais nous n’aurions besoin que d’un fichier suffisamment important pour stocker tout ce qui définit votre résultat à un moment donné.

Demander combien d’objectifs il faut poursuivre, c’est comme demander combien d’éléments sont sauvegardés dans ce fichier. La réponse dépend de la granularité de votre réflexion sur les différents éléments de données.

Comment définirions-nous votre corps en termes de points de données, par exemple ? Ces points de données pourraient inclure votre poids, votre taille, la couleur de votre peau, votre flexibilité, votre force, etc. Nous pourrions compiler une longue liste de statistiques pour définir votre corps comme nous le ferions pour définir un personnage dans un jeu de rôle.

Si nous faisons un retour en arrière et appliquons cette même idée à la définition des objectifs à poursuivre, nous pouvons voir plus clairement pourquoi la question des chiffres est de peu d’utilité. Vous pouvez définir un seul objectif physique, comme avoir un certain poids, ou vous pouvez prendre ce même objectif et le diviser en 10 ou 100 objectifs (comme devenir plus fort, plus rapide ou plus flexible) compte tenu de ce qui vous tient à cœur. Le nombre d’objectifs dépend de la façon dont vous subdiviserez ce gros fichier en points de données significatifs.

Toutefois, la définition de ces points de données est le plus souvent arbitraire. Nous pouvons avoir un objectif global ou 10 ou 100 objectifs plus petits, et ils pourraient tous aboutir au même résultat. Cela s’applique aux objectifs de carrière, aux objectifs financiers, relationnels, sanitaires, etc.

Cependant, quel que soit le nombre d’objectifs que nous nous fixons, nous pouvons toujours voir les choses à travers la lentille qui dit : tout se combine en un seul grand résultat. Quoi qu’il en soit, tout se réduit à un seul fichier de jeu enregistré. Un seul fichier. Un seul résultat.

Or, un objectif est en fait un résultat voulu, pas nécessairement un résultat expérimenté. Il est toutefois toujours intéressant de considérer la définition d’un objectif à travers la lentille de la définition du fichier de sauvegarde souhaité.

42 objectifs

Des objectifs significatifs

Si vous pensez n’avoir qu’un seul but, cela équivaut à penser à la vision globale de votre vie. Comment définiriez-vous cette vision ? Même si cette vision comporte de nombreux détails, comment résumeriez-vous les points clés ?

Supposons que vous jouiez à un jeu et que vous le sauvegardiez quelque part, et qu’un ami vous demande : « Hé, jusqu’où es-tu allé ? » Comment décririez-vous le niveau où vous avez sauvegardé la partie ? Quels détails vous importeraient ? Quels sont les points de données importants ? Le mot-clé ici est important, comme dans important pour vous.

Diriez-vous que votre personnage vient d’atteindre le niveau 14 ? Ou diriez-vous que vous avez sauvegardé la partie alors que votre personnage était dans une auberge à l’extérieur d’un certain village ? Diriez-vous que vous êtes à mi-chemin d’une quête particulière ? Ou mentionneriez-vous toutes ces choses ? Vous auriez raison, peu importe comment vous présentez la chose.

Vous faites la même chose si vous présentez vos objectifs sous la forme d’une liste numérotée. Le nombre n’a pas vraiment d’importance. Le seul chiffre qui compte ici est le chiffre un ; votre unique vision globale.

Revenons donc sur les questions clés.

Combien de résultats pourriez-vous obtenir ? Un seul. Vous avez un fichier de données. Un seul résultat. Une issue. Vous pourriez avoir différents résultats à différents moments, tout comme vous pourriez avoir des milliards de fichiers de jeu sauvegardés si vous le vouliez, mais il ne s’agit en fait que d’un seul résultat à un moment donné.

Combien de résultats devriez-vous avoir ? Encore un seul. Une vie. Un résultat.

Combien d’objectifs devriez-vous avoir ? Un seul. Si vous avez besoin d’une réponse numérique, alors la réponse est 1. Toutefois, lorsque nous arrivons à cette question particulière, nous pourrions dire que zéro est également une réponse valable, ce qui impliquerait de ne pas se fixer d’objectifs et de laisser l’univers décider de la tournure des choses. Or dans ce cas, nous pourrions toujours dire que vous avez un objectif ; celui de voir ce qui se passe si vous ne vous fixez pas consciemment d’objectifs, mais cette distinction n’est pas vraiment importante.

Cette réponse est en fait plus utile et pratique qu’il n’y paraît au premier abord. Au lieu de vous préoccuper du nombre d’objectifs que vous vous fixez, réfléchissez plus profondément à un objectif pour les gouverner tous. Comment définiriez-vous votre résultat global ? Vous pouvez avoir 42 sous-objectifs si vous le souhaitez, mais si vous les additionnez tous, qu’obtenez-vous ? Quelle est la vision globale ? Quel est votre seul objectif ?

Voilà une question qui fait peur ! Et sa pertinence peut facilement nous renvoyer à une question moins effrayante comme : « combien d’objectifs dois-je me fixer ? »

Au fait, quelle est la réponse la plus effrayante que nous puissions apporter à cette question ? Un seul objectif, n’est-ce pas ? C’est la réponse que nous ne voulons vraiment pas entendre. Et pourtant, c’est aussi la plus simple.

Si vous avez toujours évité cette question bien qu’en ayant sérieusement envie d’y répondre, remarquez qu’une façon que vous avez de vous empêcher d’évoluer, c’est de vous poser des questions difficiles auxquelles vous ne pouvez pas vraiment répondre. Ces questions servent d’obstacles qui vous empêchent de faire face à la question la plus effrayante et la plus difficile.

Pourquoi ? Parce que si vous ne répondez pas à la grande question, vous n’avez pas besoin d’agir. Si vous répondez à cette grande question avec un degré raisonnable d’intelligence, et si vous avez atteint un degré raisonnable de clarté, qu’est-ce qui vient après ? Vous devez prendre des mesures sérieuses dans ce sens. Vous saurez qu’il est temps d’agir de la manière la plus efficace possible. Et cela va vous conduire droit vers vos peurs les plus profondes et les plus sombres.

Êtes-vous prêt à y aller ? Ou préférez-vous jouer la carte de la sécurité un peu plus longtemps et continuer à poser des questions bloquantes ?

Notez également que vous répondez déjà à cette grande question. Vous avez déjà un fichier de jeu sauvegardé. Vous obtenez déjà un résultat assez précis. Peut-être n’aimez-vous pas votre séquence de jeu actuelle et voudrez-vous la changer ; c’est une bonne chose. Toutefois, la véritable leçon à tirer ici est de vous reprendre lorsque vous vous posez une question difficile afin d’éviter d’être confronté à l’état de manque dans lequel peut vous plonger la portée d’une telle question. Vous reconnaîtrez peut-être qu’il s’agit d’une forme de retour à la vérité lorsque vous avez un vrai enjeu devant vous.

Toutefois, en attendant, si vous cherchez toujours le nombre d’objectifs idéal, optez pour 42. Ça marche à tous les coups !

Article original écrit par Steve Pavlina.

Enfin, avant de prendre congé de vous, je vous invite à voir la vidéo complémentaire ci-dessous. En effet, j’y présente une méthode qui va vous aider à vraiment accomplir vos objectifs. Suivez plutôt !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
3 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *