Combien de carrières vous plairaient ?

Note : cet article est une traduction de l’article How Many Careers Would You Like? de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Choix de carrièreEnfant, nous avons tous entendu la question “Et tu veux faire quoi quand tu seras grand ?” Donc nous grandissons, nous choisissons une carrière et nous y travaillons pendant un moment. Et alors quoi ? Est-ce que le choix qu’on a fait à 20 ans nous lie jusqu’à 65 ans ?

Pour beaucoup de gens il semble que c’est exactement ce qui est arrivé, et c’est une bonne chose si vous l’avez fait consciemment. Mais il n’y a aucune règle qui dit que vous devez choisir une carrière et vous y tenir jusqu’à votre retraite. Vous pouvez profiter de différentes carrières si c’est ce que vous choisissez. Beaucoup de gens en font l’expérience par accident (comme quand ils perdent leur travail), mais vous pouvez aussi le faire par choix.

Parfois les jeunes sont paralysés quand ils doivent choisir une carrière à vie. Choisir une chose signifie vous barrer l’accès à tout le reste. Et tous les différents intérêts que vous avez alors ?

Choisissez une carrière et lancez-vous. Allez-y en vous attendant à la maîtriser, mais sentez-vous également libre de passer à autre chose quand vous en avez marre. Un changement de carrière vous fera souvent bien plus évoluer que de rester dans la même branche pendant des décennies.

Pensez à Leonard de Vinci, un des plus grands génies de tous les temps (sinon LE plus grand). Ses intérêts incluent la peinture, la sculpture, l’ingénierie, l’architecture, la science, la géologie, l’anatomie, le vol, l’optique, la gravité, et bien plus encore. Cette variété d’intérêts lui a bien servi parce qu’il a pu utiliser son savoir scientifique pour améliorer son art (des œuvres plus réalistes et plus précises) et ses talents artistiques pour améliorer sa science (dessins et diagrammes détaillés).

Plutôt que d’essayer de suivre 10 intérêts différents en même temps cependant, essayez de vous concentrer sur un ou deux à la fois. Mais gardez ouverte la possibilité que vous pouvez toujours changer en cours de route. Donc si vous aimez l’art et la musique et la médecine mais que vous n’arrivez pas à trouver un moyen de les combiner en une seule et même carrière, essayez d’en poursuivre une quand vous avez 20-30 ans, une quand vous avez 40-50 ans, et une autre quand vous avez 60-70 ans.

En prenant de l’âge vos priorités changeront. Il y a une forte chance que la carrière que vous choisissez à 20 ans vous intéressera beaucoup moins quand vous aurez 35 ans. Même si vous devez diminuer fortement votre salaire pour faire autre chose, cela peut valoir le coup d’en faire l’expérience. L’argent ne va de toute façon pas vous rendre heureux si vous n’aimez plus ce que vous faites.

Laissez votre carrière devenir une expérience dynamique et non statique si cela vous attire. Les gens qui vous entourent vont probablement beaucoup pleurnicher quand vous changerez de carrière, mais ne laissez pas cela vous travailler. Il n’y a aucun honneur à vous tenir à une voie qui n’a pas de cœur.

 

Crédits photo : freshidea

Un commentaire

  • Caroline dit :

    Merci pour cet article auquel j’adhère à 100%. A 38 ans, j’ai déjà plusieurs métiers à mon actif, tous très différents : diététicienne, animatrice Internet, vendeuse en boulangerie, secrétaire en agence immobilière, adjoint administratif. Changer fait peur au plus grand nombre mais moi, j’adore ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *