Changer de perspective

Note : cet article est une traduction de l’article Changing Perspectives de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Point de vueUne technique de résolution de problèmes que vous devriez maîtriser est de changer de perspective pour redéfinir le problème.

La façon dont vous définissez un problème est souvent la clé pour le résoudre. Prenez un problème actuel de votre vie que vous avez du mal à résoudre. Puis demandez-vous : comment ce problème peut être redéfini comme un problème financier ? Un problème de santé ? Un problème de gestion du temps ? Un problème de ressources humaines ou de personnel ? Un problème technologique ? Un problème de priorisation ? Un problème de communication ? Un problème d’éducation ?

Voici un exemple simple. Disons que vous êtes un mec qui veut vraiment trouver une petite-amie, mais que vous êtes frustré par l’absence de progrès dans ce domaine. Comment avez-vous défini ce problème ? Comme un problème pour rencontrer la bonne personne ? Et comment pourriez-vous le définir autrement ? Peut-être que votre vrai problème est votre carrière, qui vous oblige à travailler dans une branche majoritairement masculine ─ le problème pourrait être beaucoup plus facile à résoudre si vous travailliez dans un domaine à dominante féminine ? Peut-être que vos hobbies vous gardent confinés chez vous et seul, et que vous devez sortir de vos habitudes pour rencontrer de nouvelles personnes plutôt que de les rencontrer naturellement au cours de votre vie de tous les jours. Peut-être que vos capacités de communication sont faibles, ce qui détourne les gens avant qu’ils aient la chance de vous connaître. Peut-être que vous faites passer tout le reste avant cela dans votre vie, et que vous ne donnez pas à ce problème l’attention qu’il requiert. Peut-être que vos finances sont si mauvaises que vous ne pouvez pas vous permettre de sortir beaucoup.

Envisagez la façon dont le problème changerait si vous deviez vous y attaquer via une de ces nouvelles définitions. Qu’arriverait-il au problème si… vous étiez un communicant et un confident hors-pair ? si vos revenus doublaient ? si vous travailliez dans une branche totalement différente ? si vous déménagiez ? si vous en faisiez votre priorité dans la vie ? si vous recrutiez un partenaire pour vous aider à le résoudre ? si vous lisiez 150 livres sur le sujet ?

Certains problèmes vraiment difficiles à résoudre via un chemin succomberont plus facilement à une autre approche. Par exemple, beaucoup de problèmes peuvent être résolus simplement y investissant assez d’argent. Bien qu’il soit évident que l’argent ne puisse résoudre tous les problèmes, l’argent peut embaucher un assistant personnel, une nounou, une gouvernante, un tuteur privé, un coach personnel, un entraîneur personnel, etc.

Un simple changement de perspective peut ouvrir un tout nouveau monde de solutions possibles. Quand vous ne prenez en compte qu’une seule perspective ─ une façon limitée de définir le problème ─ vous excluez automatiquement un nombre énorme de solutions potentiellement viables. Mais recouvrez le problème avec beaucoup de perspectives d’attaque, et vos chances de succès augmentent incroyablement.

Souvent nous tombons dans un fonctionnement de blocage sur une seule perspective préférée. C’est-à-dire que si tout ce que vous avez est un marteau, alors chaque problème ressemble à un clou. J’ai un petit faible pour la technologie. J’adore résoudre les problèmes via la technologie ─ un peu de PHP et de MySQL peut automatiser quasiment tout ─ donc je me retrouve souvent coincé à essayer de résoudre des problèmes via la technologie quand ce serait beaucoup plus simple de les résoudre d’une autre façon. C’est difficile de briser l’addiction à notre perspective-clé, mais quand vous commencez à réfléchir à ce que cela coûte en termes d’efficacité globale, cela aide à fournir l’élan nécessaire pour se diversifier.

Vous pouvez également utiliser cette approche avec les problèmes professionnels. Recadrez votre grand défi actuel comme étant un problème marketing, un problème de ventes, un problème de développement de produit, un problème financier, un problème de recrutement, un problème de « ne pas licencier », un problème de concentration, un problème de procédures, un problème de valeurs, etc.

Parfois vous trouverez qu’une solution en multi-perspectives est meilleure. Vous pourriez voir qu’il y a deux ou trois perspectives qui ne suffisent pas individuellement, mais mises ensemble elles peuvent fournir une solution complète.

Ressortez un de vos gros problèmes épineux, et essayez par vous-même. Voyez à quoi ressemble ce problème sous différents angles. Qu’arriverait-il si vous décidiez de régler à coup d’euros votre problème de perte de poids en vous achetant un équipement de sport et en engageant un coach personnel ? Et si vous vous serviez des gens et de votre puissance mentale pour vous attaquer à vos difficultés financières en formant un groupe de remue-méninges ? Et si vous vous serviez de l’éducation pour contrer vos troubles spirituels en étudiant les vies des gens que vous admirez ?

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *